L’acceptation pratiquée par un maître spirituel

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au bord d’un petit village vivait un maître spirituel.
Dans ce village habitait également une jeune femme enceinte.
Elle n’osa pas dire à son père l’identité du père de l’enfant.
Finalement, elle lui dit que c’était le maître le père de l’enfant.
Le jour de la naissance le père prit l’enfant et l’amena
outré et furieux chez le maître.
 
Il le donna au maître avec les mots suivants :
« Il semble que cet enfant est de toi »
Le maître répondit seulement :
« Ainsi soit il »
 
Il prit le bébé et s’occupa de lui avec tout son être.
Il le portait toujours avec lui, l’alimentait, le consolait et
prenait soin de lui.
 
Les disciples du maître considérèrent qu’il avait échoué
et le quittèrent.
Il n’avait plus le respect des habitants du village.
 
Le maître ne disait pourtant pas un mot.
 
Après un certain temps l’enfant commença à
manquer à sa mère.
Quand sa souffrance devint insupportable, elle alla chez
son père et lui avoua qui était le véritable père.
 
Le père retourna chez le maître, se jeta à ses pieds et
demanda pardon.
Le maître lui rendit l’enfant et dit seulement :
« Ainsi soit il. »

Message de cette histoire :
Prends la vie et les tâches que tu as reçues dans cet instant
avec tout ton être. Acceptes-les.
Tout ce que la vie t’apporte est juste.
Si tu acceptes la vie comme elle est, sans attentes,
l’insatisfaction disparaît et quelque chose de nouveau
peut naître.
 
Cela est le premier pas pour devenir un maître.

A méditer

Anneliese

Extrait traduit du livre et des cartes
Die Gegenwart der Meister (la présence des Maîtres)
Jeanne Ruland
Shirner Verlag

Articles similaires

Articles les plus populaires

Une réflexion au sujet de « L’acceptation pratiquée par un maître spirituel »

  1. Ce texte est très beau, merci pour sa publication Anneliese.
    L’acceptation est une étape importante de transformation et de mieux-être Ne rien attendre et accueillir ce qui nous arrive nous libère d’un grand nombre de frustrations et nous permet de mieux vivre l’instant présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *