L’enseignement étonnant reçu lors d’une méditation : comment transcender la souffrance

Bonjour,

Comme vous le savez peut-être, je propose différentes méditations dans le cadre
d’un groupe annuel. A chaque fois, c’est l’occasion d’avoir des prises de conscience,
un nouvel éclairage sur certains points.

En mai nous avons fait une méditation appelée méditation Merkabah.
C’est une méditation bien particulière qui permet de voyager dans des endroits sacrés, des hauts lieux vibratoires, afin de recevoir des enseignements, des initiations, des soins etc.
Comme vous allez le voir plus loin, nous avons reçu ce soir-là des enseignements directs
sur les notions d’attachement, de sacrifice et de souffrance.

Antoine, un des participants du groupe, nous a proposé comme destination de voyage le Dôme du Rocher situé à Jérusalem, dans la mosquée Al-Aqsa sur le mont Judée.

Dome-of-the-Rock-from-west,-tb011610668-biblelieux

C’est un lieu sacré qui est commun à 3 religions monothéistes – qui croient
en un seul Dieu temps (Yahvé – Dieu – Allah) : Le judaïsme, le christianisme et l’islam.

Pour les musulmans, il s’agit de l’endroit où Mohammed a fait son ascension vers le paradis.
Dans l’Ancien Testament, c’est le massif montagneux où Abraham a été mis à l’épreuve et aurait dû sacrifier son fils.
Enfin c’est aussi le lieu sur lequel Salomon aurait construit l’ancien temple de Jérusalem, en lien avec l’arche d’Alliance.

Avant la méditation, nous avons mis l’intention de mieux comprendre la symbolique du sacrifice d’Abraham, car c’est ce qui nous interpellait.

Personnellement je n’avais aucune attente pour ce voyage Merkabah.
Voici ce que j’ai expérimenté :
A mon grand, étonnement j’ai été toute de suite accueillie par Abraham,
qui m’a pris dans ses bras comme une soeur. Il m’a dit que je suis venue sur ce lieu
pour réactiver le sceau de Salomon. 

Puis Jésus et Marie-Madeleine sont apparus pour procéder à l’activation.

Jésus était devant moi. Il a activé dans mon coeur la partie en triangle dont la pointe est tournée vers le haut (le triangle rouge dans l’image). Marie-Madeleine, située derrière moi, a rajouté le triangle pointé vers le bas (triangle bleu).

Une fois le sceau bien placé dans mon coeur, des flammes symbolisant le feu sacré l’ont réactivé en moi.

Après avoir reçu des informations et des soins personnels, j’ai été emmenée au centre du rocher où j’ai encore eu les informations suivantes :

The_rock_of_the_Dome_of_the_Rock_Corrected

La demande de sacrifice de son fils à Abraham était un test pour voir jusqu’à quel point il pouvait aller dans sa foi et son intention. Il avait quelque chose à comprendre dans cette demande.

Puis j’ai entendu clairement : L’amour ne demandera jamais une chose pareille, car le sacrifice, ce n’est pas de l’amour.

J’ai compris qu’il se n’agissait pas de sacrifier son fils, mais de sacrifier son attachement affectif à lui. Vu que l’attachement d’un parent pour son enfant fait partie des attachements les plus forts, cela est un acte très puissant.

En fait, la symbolique de cette histoire d’Abraham nous enseigne qu’à un moment donné dans notre évolution humaine, nous devons nous défaire de nos attachements et de nos identifications, donc sacrifier notre Ego. 

Cela nous libère de toute souffrance, c’est transcender la souffrance.

J’ai également eu l’information que cet endroit sacré était un lieu où l’on peut
déposer nos attachements et identifications. C’est ce que j’ai donc fait dans cette méditation et je me suis rendue compte combien c’est difficile et combien je suis encore attachée à certaines personnes ou certaines choses.

Françine, une autre participante du groupe, a quasiment eu les mêmes informations, mais avec quelques compléments.

Abraham, Jésus et Marie-Madeleine, ont réussi pendant leur existence humaine
à lâcher leurs attachements, dont l’attachement au corps physique, et à transcender
la souffrance.
Cela aurait permis à Jésus de ne pas souffrir sur la croix

Françine a encore eu l’information que l’humanité a l’occasion aujourd’hui
de transcender, comme Abraham, Marie-Madeleine et Jésus l’ont fait,
la souffrance en nous en nous libérant de nos attachements.

Merci aux Êtres et aux énergies de nous avoir transmis ces informations.

Êtes-vous prêt vous aussi à sacrifier vos attachements ?

Bien à vous,

Anneliese

 

méditations strasbourg Livret gratuit Découverte méditations à télécharger :
cliquez ici

Articles similaires

Articles les plus populaires

2 réflexions au sujet de « L’enseignement étonnant reçu lors d’une méditation : comment transcender la souffrance »

  1. Bonjour

    je vous rejoints quant à la notion d’attachement qui est cause de souffrance. J’en ai été éclairé lors d’un stage de méditation dans le Boudhisme.
    Concernant Jésus, en lequel je crois en tant qu’être humain et non Fils de dieu et qui émis un puissant message d’amour, je suis convaincue qu’il s’agit de bien autre chose, qu’un sacrifice. Enfant, il était prévu qu’il soit tué comme tous les enfants sur décision d’Hérode. J’ai appris par le biais d’un médecin-neurologue M. Thomas Lamotte, qui depuis 1985 s’est engagé dans la dimension de la psycho-somatisation, que Jésus était entré inconsciemment dans un processus de compensation symbolique. Ce que je crois profondément de par mon vécu et réflexions en psychanalyse. C’est un processus d’inversion qui consiste de façon inconsciente à compenser les blessures infantiles. Ce qui peut expliquer que Jésus se soit montré dans les Temples pour se faire entendre et que plus tard, il se soit laisser sacrifier pour, inconsciemment compenser (symboliquement) le fait qu’il devait être tué, enfant.
    Les recherches de M. Lamotte, en psycho-somatisation ont tout à fait répondu dans mon parcours, à des problèmes de santé qui n’étaient que l’apparence d’une face cachée profonde et intérieure -bien sûr- , que je découvre peu à peu.

    Bien cordialement.
    Monique LE GARFF
    PS : Mon intuition me guide ce jour, pour vous écrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *