Marie Kondo : la magie du rangement

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vidéo retranscrite par Guillaume

Bonjour à tous, c’est Pierre de Connecte la Terre.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un livre que j’ai lu et dévoré  la semaine dernière et que j’ai pu mettre en pratique directement.  Ce livre, c’est : la magie du rangement de Marie Kondo.

Marie Kondo est une auteure japonaise  qui a la trentaine et qui depuis l’âge de ses 5 ans s’est intéressée à l’art du rangement : comment ranger, comment jeter les choses, comment trier sans que le bordel ne revienne par la suite.

Ce qui est peut-être et certainement le plus difficile. Alors, pourquoi jeter, pourquoi conserver ?

Déjà, pourquoi est-ce que l’on garde ?

Pour 2 raisons : la première, c’est le passé, la deuxième, c’est le futur.

En tout cas, aucune de ces raisons n’a un lien avec votre vie actuelle présente. Le passé, eh bien, on garde pour des raisons affectives. On garde des souvenirs, on garde des cadeaux. On garde des choses qui représentent une charge émotionnelle à un moment donné de notre vie. Et lorsque l’on les revoit, elles nous remémorent ces bons souvenirs.

Mais on garde aussi pour des raisons de prévoyance, le futur. On se dit : et si telle chose me servait, s’il m’arrive cette chose-là ? Et si j’en avais besoin quand telle personne va venir ? Et si, et si, et si, et si.

Donc on se projette dans l’avenir, on garde des choses. Voilà. On a donc des raisons affectives, émotionnelles.

Ce qu’il faut savoir, c’est que notre société nous a appris à ne garder des objets que depuis 200 à 300 ans. Avant, cela ne se faisait pas du tout d’avoir autant de possessions, de biens matériels qu’on allait garder et adorer.

Mais depuis 200, 300 ans, on a commencé à accumuler les biens, et à s’identifier à ses biens. Plus j’ai de choses, mieux je suis, mieux je me sens. Plus j’ai de choses, et plus je vais trouver le bonheur dans ces choses.

On recherche le bonheur, le bien-être dans les possessions et non plus en nous-même, ni dans les relations avec autrui. Et ça s’est bien dommage.

On a appris à adorer les choses, à aimer les choses, et à utiliser les humains, à utiliser ses amis, à utiliser les autres tandis qu’avant, on utilisait les choses, et on aimait les autres. La donne est complètement inversée maintenant.

Donc pourquoi ranger ?

Tout simplement pour débuter une nouvelle vie, pour se couper du passé et se couper de notre anxiété du futur.

Vivre plus dans le moment présent, alléger :

  • alléger son environnement immédiat, sa maison, son appartement,
  • alléger son esprit, alléger sa vue, moins d’encombrements dans l’appartement. C’est une vision moins chargée lorsque l’on regarde l’ensemble.

Alors comment faire ?
2 points aussi. Comment faire ?

La première, c’est jeter, la deuxième, c’est ranger.

Alors, comment jeter, il y a plein de méthodes.

Cette fois-ci, on n’est pas là pour se dire, garder tant de chemises, garder tant de slips, garder tant d’ustensiles de cuisine.    magie du rangement - pierre - connecte la terre - 1

Non, on va se baser complètement sur les émotions. Il n’y a que par les émotions que l’homme fonctionne.L’homme est très peu logique, il ne fonctionne que par les émotions. Même quand on pense fonctionner logiquement, c’est faux.

Donc la base, premier point, c’est de jeter.

Marie Kondo nous explique comment ranger exactement. Donc on ne va pas ranger par pièces, on va ranger par catégories. Vous allez réunir au centre d’une pièce toutes les différentes catégories.

On commence par les vêtements, puis on va passer aux livres, puis aux différents papiers. Ensuite on va passer à tout ce qui va être un peu plus petite catégorie : les ustensiles de cuisine, les dvds, les cds, les vivres, le matériel électronique.

Cela peut être aussi vos serviettes, tout ce qui est dans la salle de bain, les médicaments, les produits de beauté, etc …et on finit bien sûr par ce qui a une charge émotionnelle la plus importante, c’est-à-dire les photos, vos photos à vous, les photos de famille, vos photos de souvenir. Les cartes postales, les lettres d’anciennes copines ou de petits copains, les souvenirs, les cadeaux qu’on vous a offert.

Voilà, on va de ce qui a le moins de charges émotionnelles, à ce qui en a le plus.

Sinon, cela va être trop compliqué dès le début. Il faut y aller très progressivement. Donc c’est un exercice à faire le plus rapidement possible.

Marie Kondo avec ses clients le fait sur une journée ou un peu plus pour poursuivre seul chez soi. Mais en tout cas, il faut vraiment rentrer dans le feu de l’action et évacuer tout cela le plus rapidement possible plutôt que de faire 10 minutes un jour, 10 minutes une autre journée.

Non, cela va être trop dur. Le bordel va s’accumuler chez vous et vous n’allez pas passer à l’action. Au contraire, cela va s’accumuler et votre motivation va diminuer.

Donc la clé pour sélectionner ce que vous allez garder ou jeter, c’est une simple question. C’est : est-ce que cet objet me procure de la joie ?

Donc une fois, après avoir réuni tous ces différents objets, tous ces biens, vous allez les toucher un par un. Vous allez les prendre en main. Et à chaque objet, vous allez vous dire : est-ce que c’est objet m’apporte de la joie ? Est-ce que je l’utilise encore ? Depuis quand je ne l’ai pas utilisé ?

Vous allez vous demander : est-ce qu’il vous apporte de la joie ? C’est ça la question la plus importante. Qu’est-ce que vous ressentez ici, non pas là, ici, dans votre coeur.

Est-ce que vous avez le sourire ? Est-ce que vous avez la patate quand vous l’avez dans vos mains ? Donc l’émotion : la joie.

Tout ce que vous allez trier, tout va passer par cette question. C’est la seule question à vous poser. Donc cela peut paraître un peu difficile au début, mais finalement, plus vous allez le faire pour les objets, et plus cela va aller, plus vous allez avoir de la facilité à trier les objets.

Pour les livres par exemple, touchez juste la couverture, prenez-le en main mais ne commencez pas à le lire, ne commencez pas à le feuilleter.
Par exemple, pour les livres, Marie Kondo conseille de jeter tout ce que vous n’avez pas encore lu, tout ce qui traine là sur votre pile, sur la pile que vous avez ici où c’est écrit à lire, pour plus tard, et que vous accumulez.

Vous accumulez, vous les mettez de côté, vous en achetez d’autres, et entre temps, vous ne les lisez pas, tout cela, vous ne les lirez jamais.A un moment donné, vous auriez dû les lire, mais c’est pas fait. Et vous ne les lirez jamais, parce que vous aurez d’autres préoccupations maintenant.

Tout ce qui n’est pas lu doit être jeté. C’est pas facile, et pour ma part, j’ai pas encore réussi à tous les jeter. Mais j’en ai supprimé une bonne partie. Et d’ailleurs, je vous ferai un petit aperçu de tout ce que je dois jeter, justement, pour vous monter qu’il y en a pas mal.

Eh bien, Marie, étonnamment, et ça m’a assez sidéré, mais je l’ai expérimenté pendant ma semaine de rangement puisque moi je l’ai fait pendant quelques heures chaque soir. C’était assez intense. Elle explique que les gens, en plus de vider, de se séparer pour certains de plus de 50% de leurs biens, ont changé complètement.

Certains ont perdu du poids, d’autres ont changé de métier, ont gagné plus d’argent, ont boosté leur entreprise. Certains se sont retrouvés. Ils ont trouvé ce pourquoi ils étaient faits. D’autres ont même eu comme un jeune, comme une phase de détoxination.

Ils ont évacué, ils ont eu des phases de diarrhée très puissantes. Comme si ces toxines environnementales nous polluaient intérieurement. Alors au début, c’est un petit peu difficile à croire. Et de l’avoir expérimenté, j’en suis complètement convaincu.

Pendant toute la semaine où j’ai fait mon rangement, personnellement, j’ai eu le nez qui coulait, j’ai éternué, j’étais pas bien, j’ai très peu dormi, j’étais pas du tout fatigué, mais j’ai eu un peu l’esprit embrumé. Je me sentais bien, mais en même temps un peu plus lourd.

Et j’ai expérimenté un peu cette phase de détoxination, dont je viens de vous parler. Et là, c’est bizarre, depuis 2 jours, maintenant que j’ai fini de ranger tout ça, je me suis aperçu que j’avais perdu 2 kg cette semaine, juste d’avoir rangé, et là je ne faisais que manger. J’avais besoin de me nourrir. J’avais eu besoin d’évacuer et de me remplir.

Après, chacun aura son expérimentation, sa façon de vivre les choses. Mais je pense qu’effectivement, le pouvoir de se séparer de toutes ces choses, de tous ces biens, aura une influence que vous ne soupçonnez même pas encore, et que ça vaut le coup d’expérimenter tout ça.

Donc, des idées plus claires, peut-être parfois des modifications physiques. En tout cas, testez, et je suis sûr que ça changera tout pour vous.

Une seule critique à ce livre : puisque Marie Kondo nous dit de jeter les biens.

magie du rangement - pierre - connecte la terre - 2

Alors effectivement, de jeter, cela a une facilité puisqu’on a pas à trier. On prend, on jette, on met à la poubelle. Et on s’en débarrasse surtout très vite. Cela évite que cela emplisse notre habitat pendant plusieurs jours. Mais la question à se poser, c’est qu’est-ce que je peux faire de tout mes biens ?

Est-ce que je peux les réutiliser ?
Est-ce que je peux les vendre, est-ce que je peux les recycler surtout, comment les recycler, et qu’est-ce que je peux réellement jeter ?

Alors bien sûr, on peut donner ses vêtements, on peut les revendre, on peut donner ses livres à des amis, à des bibliothèques, à des médiathèques, on peut les donner à ses voisins, on peut les revendre aussi.

Les papiers, on peut les recycler aussi. Pour ma part, je vais jeter une partie à la déchetterie, au recyclage, et j’ai Emmaüs qui va venir d’ici quelques jours pour prendre tout ce que je ne peux pas recycler. Et tout ce que je ne donnerai pas à Emmaüs, je vais essayer de le revendre, puisque certaines possessions peuvent vous rapporter quand même une petite compensation financière.

Ce qui pour les grosses choses surtout est intéressant. Pour les livres, pour les petits bibelots et tout ça, je ne vous conseille vraiment pas de les vendre, ce serait une perte de temps pour vous, et d’argent. Surtout de temps, mais c’est pas rentable du tout d’essayer de revendre les petits bibelots, à part si vous avez un vide-grenier d’ici quelques jours ou quelques semaines.

Mais même pendant ces quelques semaines, ca va encombrer tout votre espace. Donc vraiment, débarrassez-vous en le plus vite possible.

Alors je vais vous donner une petite anecdote sur ce rangement puisque dans sa méthode Marie Kondo préconise de ne pas du tout en parler à son entourage. De ne pas en parler à sa famille, ne pas en parler à ses amis, etc…. puisque vous allez être soumis aux critiques, et on va vous dire, mais non, garde ça, garde ça, tu en auras peut-être besoin.

T’en auras peut-être besoin s’il se passe ci, s’il se passe ça. Ils vont vous ressortir tout le sketch que vous vous êtes faits vous-même dans votre tête, et que vous avez essayé de vous débarrasser. Et on va vous juger. Personnellement, j’ai testé. J’ai posté juste sur mon profil Facebook 3 photos, 3 photos de pins. Juste des pins, des petits objets riquiqui qui datent, qui dataient de mon époque où j’étais étudiant.

Donc qui ont plus de 10 ans maintenant . Et juste d’avoir posté ces photos, j’ai cru que c’était la fin du monde. Mais vraiment. On m’a dit que je me la pétais parce que je disais à tout le monde que je changeais, parce que je jetais des choses. On m’a dit que ça pouvait servir à d’autres. On m’a dit que je devais penser à mes futurs enfants parce que je pourrais leur montrer et que ça me ferait plaisir.

On m’a dit que c’était pas bien de les jeter parce que cela allait polluer. On m’a dit que d’autres, cela leur ferait certainement plaisir de les avoir. Mais surtout, on m’a dit que je me la pétais de changer. Voilà, en gros, on m’a dit, c’est pas bien de changer. Arrête de renier ton passé. Mais non, ai-je déclaré un conflit en voulant jeter 3 pins ? On rêve !

Mais ça m’a bien fait rire, ça m’a appris plein de choses. Effectivement, vous serez toujours critiqués dans ce que vous faites, mais surtout c’est l’effet miroir. C’est la peur du changement des autres, ça les renvoie à leurs propres peurs. Donc vraiment, quand vous faites quelque chose, quand vous faites votre rangement, ne dites rien aux autres. Mais vraiment rien, faites le pour vous, vraiment pour vous.

C’est vous seul qui allez vivre dans cet endroit-là. Alors pour finir, je vais simplement essayer de vous montrer ce que moi je jette, et qui traîne encore dans mon appartement. Alors venez par là :

[il montre son appartement]

magie du rangement - pierre - connecte la terre - 4

Ce que j’aimerais maintenant, c’est vous proposer un passage à l’action. Un passage à l’action très simple : vous pouvez très bien acheter le livre si cela vous en dit. Mais sinon, je vous demande juste de réfléchir à vos possessions, à ce que vous avez.

Donc pour ça, commencez simplement par prendre un petit moment dans la journée et vous allez vous asseoir dans chaque pièce. Vous fermez les yeux, assis tranquillement et agréablement, pas de bruit, fermez les yeux et commencez à penser à tout ce que vous avez chez vous.

Commencez par vous sentir entouré par tout ce que vous avez. Regardez-les, fermez les yeux. Concentrez-vous. Comment vous vous sentez au milieu de tout ça ? Est-ce qu’il y a des choses qui ne vous servent plus à rien ? Est-ce que vous êtes dans une pièce qui sert plutôt d’accumulation, de rangement (de bordel, de bazar) ?

Et faites cela pour chaque pièce. Puis demandez vous si ces différents objets vous servent encore à quelque chose. Pour quelles raisons vous les gardez ? Qu’est-ce qu’il vous apporte ? Est-ce qu’il serve à vous, à votre famille ? Et qu’est-ce que vous allez faire maintenant ?

Demandez vous ce que vous allez faire de votre vie, de votre appartement si vous pouvez vous débarrasser des choses. Voilà, ça c’est l’action de la semaine. On se retrouve dans une semaine pour une nouvelle vidéo sur un nouveau sujet, et n’oubliez pas, la magie du rangement de Marie Kondo.

magie du rangement - pierre - connecte la terre - 3

 

Liens :

Pierre de Connecte la Terre
page Facebook
chaine Youtube

 

Anneliese Tschenett, thérapeute
Si vous souhaitez faire du ménage dans vos émotions,
Anneliese vous propose un accompagnement et des soins
à distance (par téléphone ou Skype) ou sur place (en Alsace, près de Strasbourg).
Site internet : www.duchnapur.com
Blog : www.duchnapur-blog.com

Articles similaires

Articles les plus populaires

3 réflexions au sujet de « Marie Kondo : la magie du rangement »

  1. Bonjour Pierre conecte la Terre
    bravo pour ton.partage et bonne année à toi….c est juste génial. J avais déjà lu le livre er je dois vraiment m y mettre car mon maru me dis aussi souvent j étouffe dans ts ce bordel……à faire absolument. Merci pour ton impact sur ma vie.
    au plaisir de te revoir.
    bises Anita

    • Merci pour ton commentaire, Anita !
      Tu verras ça change la vie ! Vas-y très doucement, à ton rythme, je n’ai pas encore fini.
      Se débarrasser de choses prend du temps parfois !
      Mais ça vaut le coup !
      Pierre

      • Bonjour Pierre,
        Je voudrais échangé avec toi sur la surdouance et surtout l’aspect professionnelle qui ta entourer…. j’ai vu tes vidéos qui sont trés claire mais je voudrais débattre avec toi car je travaille dans le même domaine que le tiens depuis 15 ans et je trouve çà interessant d’avoir ton retour! Tu peux me joindre sur rosie94400@hotmail.fr à bientot!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *