Comment se couper des liens dysfonctionnels ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Bonjour,

Dans mon travail de thérapeute ainsi que dans ma vie
personnelle, je constate régulièrement que nous ne sommes pas libres
face à certaines personnes, face à certaines choses ou émotions.
Souvent il s’agit de liens dysfonctionnels.
 
IMG_0052

image tiréE du livre « La technique des petits Bonhommes Allumettes »

 

Mais qu’est-ce qu’un lien dysfonctionnel ?

Ces liens dysfonctionnels sont souvent le signe d’une

forme de dépendance ou
d’attachement à quelqu’un ou à quelque chose. Il peut aussi s’agir d’un manque affectif,
de culpabilité, de reproches, d’attentes, de besoins etc….

Quand je propose à mes clients de couper ces liens dysfonctionnels, ils ont souvent peur. Ils ont peur de perdre l’amour, l’amitié, l’appartenance, les bénéfices de la relation, etc…
Mais je vous rassure, ces liens dysfonctionnels n’ont absolument rien à voir avec l’amour. Au contraire, ils empêchent l’amour de circuler de façon fluide et libre dans une relation.
Et même si vous souhaitez couper des liens avec des aspects de vous-même, avec vos peurs, vos croyances, vous ne risquez rien, car ce n’est pas l’amour qui dirige ces facettes, mais c’est en général votre Ego.
L’amour, nous ne pouvons jamais, jamais le couper. C’est l’énergie la plus haute et la plus pure.
 
Comment je procède dans une séance ?
 
Dans une séance thérapeutique,  je laisse en général la personne visualiser ces liens
dysfonctionnels invisibles. Je la laisse sentir où elle les sent dans son corps,
puis je lui laisse couper ces liens dysfonctionnels avec un outil imaginaire adapté,
comme par exemple une épée lumineuse.
Ensuite, il s’agit de bien prendre soin de ces liens qui ont été coupés ; 
ce sont comme des plaies après une opération.
 
Vous aussi, vous pouvez procéder de cette façon si vous le souhaitez.
 
Je constate quelque fois que cela ne suffit pas : les liens ont tendance à se réinstaller après un certain temps.
C’est le cas quand le manque ou le vide après cette coupure est trop important.
 
En effet, la personne qui fait le travail est prête à couper les liens, mais l’autre ne l’est pas forcément, car elle est en demande et veut inconsciemment recréer le lien dysfonctionnel. Que ce soit avec la personne qui a fait le travail de coupure, ou avec quelqu’un d’autre.
 
Pour les aider, quand je fais maintenant ce travail avec quelqu’un, nous connectons tous les bouts de ces liens coupés avec le grand soleil central ou l’amour divin.
Cela permet de remplir ce vide ou ce manque avec de l’énergie hautement disponible.
 
Le travail est ainsi plus doux, pour le bien de tous.
 
Récemment, j’ai reçu un beau livre sur le sujet de cet article, qui nous apprend comment se couper des liens dysfonctionnels pour harmoniser les relations avec soi-même ou les autres, comment se libérer de ses attachements, de ses dépendances etc.
Ce livre s’appelle :
La technique des petits Bonhommes Allumettes !
par Lucie Bernier et Robert Lenghan
La technique des petis bonshommes allumettes

La Technique des petits Bonshommes Allumettes !

 
J’ai justement appris avec ce livre que je peux aussi couper avec mes propres aspects, croyances ou avec une chose etc. Cette technique est simple, efficace
et très ludique pour faire un travail de libération tout seul.
Cependant, je vous conseille de penser à rattacher les liens coupés au grand soleil central, ou mieux encore, à l’amour divin, pour éviter qu’ils ne se réinstallent à nouveau.
Personnellement, j’ai passé tout un dimanche après-midi de façon très ludique et en même temps profonde à couper plein de liens dysfonctionnels entre moi-même et certaines choses.
 
Bonne libération à vous aussi !
 
Bien à vous,  
 
Anneliese

 

Articles similaires

Articles les plus populaires

2 réflexions au sujet de « Comment se couper des liens dysfonctionnels ? »

  1. Merci Anneliese pour ce travail que tu proposes pour transformer les liens dysfonctionnels. Justement certaines situations revenaient régulièrement et je ne savais pas comment le transformer. je vais mettre en pratique ta proposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *