Gérard Cazals : Se ressourcer avec les pierres et cristaux

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retranscription de l’interview par Guillaume :

Lilou : Bonjour mes délicieux cocréateurs, c’est Lilou. Je suis au salon zen à Paris pour une troisième journée et je ne peux m’empêcher de faire des interviews car il y a plein de personnes qui sont délicieuses et fascinantes. Et aujourd’hui cette interview est sur les pierres et les cristaux puisque Gérard a écrit un livre Se ressourcer avec les Pierres et les Cristaux
Gérard Cazals  - Livre Se ressourcer avec les pierres et les cristaux
Donc on va y aller, on va parler de ces pierres. D’ailleurs, merci Gérard d’avoir ramener quelques pierres dont on va discuter à un moment dans cette interview. Ce qui est très important, merci.

Gérard Cazals : Merci de m’avoir invité, Lilou.

Lilou : Avec grand plaisir. C’est un sujet que j’ai pas forcément couvert, donc je suis ravie de pouvoir en parler, car j’adore les pierres. J’en reçois assez régulièrement. Puis elles repartent, elles vont et elles viennent. Est-ce que cela fait partie de l’évolution humaine, en fait ? C’est intéressant car on est tous attiré par certains types de pierre. Toi-même, tu es expert, cela fait 22 ans que tu es passionné par ces pierres. Et on a l’impression qu’au fur et à mesure de l’éveil, et bien des pierres nous appellent, nous murmurent.

Gérard Cazals : En fait, ce que nous cherchons à travers les pierres, c’est nous-même. C’est un reflet de nous-même. C’est-à-dire ce trésor qui est au coeur de la terre, qui est caché puisque la croute terrestre le cache, cette beauté qui est au coeur de la Terre, c’est la même beauté que nous avons à l’intérieur de nous. Et c’est ça que nous cherchons fondamentalement.
Les pierres sont un support pour se rencontrer soi-même. Pour rencontrer la sagesse du corps. Notre corps sait ce qui est bon pour lui. Pour rencontrer la clarté de notre esprit.
Pour rencontrer l’ouverture de notre coeur. Et pour rencontrer la paix de notre Âme et ce que cherche notre Âme. C’est un support pour se rencontrer, comme tous les autres supports, comme les êtres humains.

Lilou : Il y a de nombreuses pierres, et d’ailleurs ce livre,
c’est une véritable encyclopédie.
C’est très très détaillé. Chaque pierre est détaillée.

Gérard Cazals : Surtout ce qui est important dans cette ouvrage, c’est de partir des besoins du lecteur. C’est-à-dire de nous tous. Pas tellement de faire un répertoire avec des centaines de pierres. Ca, ca été fait, ca existe. Il y a 4000 espèces de minéraux. Cela n’a aucun intérêt de les connaître tous. Ce qui est important, c’est de connaître ses besoins, et de savoir quelle pierre va pouvoir répondre, va résonner, pouvoir répondre à notre besoin, c’est ça qui compte.

Lilou : Ca commence donc par une pierre ou par un besoin ?

Gérard Cazals : ça commence par une présentation du minéral. Car pour entrer en relation avec quelque chose, que ce soit un être humain, ou une pierre, ou un végétal, il faut d’abord le connaître un minimum. Il faut savoir comment il fonctionne, comment en prendre soin, ça s’est très important. Si je mets cette belle améthyste au soleil, elle va se détériorer, elle va perdre de sa couleur. Donc déjà je dois apprendre à connaitre la nature du minéral, et comment communiquer avec lui, comment en prendre soin.

Lilou : On a quand même l’impression que ça nous tombe un peu dessus , que la pierre vient à nous, et que là ça colle.

Gérard Cazals : Tout ce qui arrive dans notre vie, on a l’impression que ça nous tombe dessus. Parce que c’est un effet d’attirance. La loi d’attirance que tu connais et dont tu parles, elle est aussi avec les minéraux, et c’est une attirance vers soi-même, je le répète, vers des parties de nous que souvent nous ne connaissons pas et que nous avons besoin de découvrir à travers les pierres.

Lilou : Comment cela se fait qu’on peut tant se ressourcer, je veux dire certaines pierres ont certaines propriétés, elles ont certaines mémoires. Comment est constituée la pierre, en fait quel est l’atome de la pierre ?

Gérard Cazals : La pierre s’est avant tout une énergie. C’est constitué par de l’atome. Et selon leur formation, comment à l’intérieur de la terre elles se sont formées, est-ce que c’est un minéral éruptif, une roche éruptive, est-ce que c’est d’origine métamorphique, est-ce que c’est sédimentaire, est-ce que c’est riche en fer, riche en cuivre, etc …?
En fonction de cela, il y aura une énergie très particulière. Et cette énergie, nous allons la percevoir, elle va entrer en résonance avec nous et elle va soutenir quelque chose qui existe en nous, mais qui n’est pas forcément éveillée, qui n’est pas forcément développée.

Lilou : Comment peut-on se rendre compte de l’efficacité de la pierre, car parfois il y a un petit côté psychologique.Donc comment peut-on vraiment savoir que les pierres ont un effet, le fait de les avoir, de les porter, de les tenir, peut-être que chacune a d’ailleurs sa propre façon d’être ?

Gérard Cazals : C’est très simple. Effectivement, tu as tout à fait raison. Il y a un effet d’auto-suggestion. Mais ceux qui n’ont pas d’effet d’autosuggestion, ce sont les animaux et les enfants. Eux n’ont pas d’a priori, n’ont pas de croyance particulière, ils n’ont pas de résistance particulière, et on s’apercoit avec les jeunes enfants, les bébés et les animaux,
ça fonctionne très bien. Donc c’est un échange d’énergie.

Lilou : Comme on trouve …, c’est ça, on est un peu perdu sur internet par rapport à la qualité des pierres, même qu’il y a tellement de stands, on se dit clairement il y en a qui sont là que pour le business, comprennent pas du tout je pense les détails de cette pierre, on a l’impression que c’est une énorme industrie. Donc comment trouver des pierres de qualité ?

Gérard Cazals : Là aussi, il faut faire appel et confiance à son intuition. Souvent quand on ne connait pas les pierres, on fait confiance à une personne qui les présente. C’est pour ça que j’ai écris ce livre et aussi fait un dvd, car dans le dvd, je montre comment reconnaitre la qualité d’une pierre. Quelle est la différence entre une pierre brute et polie ?
Quels sont les avantages du polissage ou les inconvénients ? Comment peut-on faire par exemple une programmation ? C’est une pratique très intéressante la programmation avec les pierres.
Ce n’est pas seulement porter une pierre sur soi, elle peut aussi accompagner un projet,
exactement comme nous faisons des programmes informatiques, on peut créer
dans notre vie des programmes à partir des pierres.

Lilou : On peut y mettre une intention, la pierre va retenir l’intention ?

Gérard Cazals : Oui, il y a un petit protocole qui faudrait expliquer et il faut un minimum de connaissances. J’utilise le cristal de roche, car il correspond à la mémoire de l’univers.
Et exactement comme en informatique où on utilise du silicium (c’est du cristal de roche
qui est du dioxyde de silicium). Donc dans nos ordinateurs, on a fait la même chose
que ce qui se passe à l’intérieur de nous. Et ce qui est au coeur de nos cellules,
c’est-à dire le dioxyde de silicium, la silice, dans le noyau de la cellule, on le retrouve au coeur de l’informatique, au coeur de nos micro-processeurs.
Parce que c’est la même chose qui est à l’origine, c’est le cristal de roche, le silicium qui est cette mémoire-là.

Lilou : L’améthyste par contre ne va pas retenir ?

Gérard Cazals : Non, cela ne sera pas le centre de la programmation. Après, on va faire de la même façon entrer des éléments du programme. Qu’est-ce que je veux ? Est-ce que je veux trouver mon but dans la vie ? Me reconvertir, trouver le job qui me correspond, qui correspond à ma nature, au besoin de mon âme ?
A ce moment-là, je vais utiliser une pierre, comme la sugilite, qui va m’aider à canaliser l’énergie de mon âme, et puis ma personnalité, qu’est-ce que je mets en action dans ma vie ? Tu comprends ?
Donc j’entre les données du programme que je vais mettre à côté du cristal de roche. C’est un petit peu abstrait de le dire comme ça,  mais le dvd est fait pour le montrer concrètement.

Lilou : Comment choisir la pierre par rapport à quoi ? Là on en a quelques unes ici, on va en parler. D’abord avant ça, comment la nettoyer ?
Parce que quand on l’achète, il faut faire un petit nettoyage énergétique ?

Gérard Cazals : Effectivement, c’est connu et c’est une question intéressante, les pierres, du fait de leur réseau cristallin, si elles ont une mémoire, elles peuvent aussi retenir des informations parasites, polluantes. Par exemple, quand on est de mauvaise humeur, quand on est déprimé, quand on a des pensées négatives, est-ce que la pierre va le capter ?
C’est possible, elle peut capter ça.

Lilou : A qui elle était avant, elle a peut-être voyagé.

Gérard Cazals : Effectivement, il y a un protocole qui est une mesure de sécurité,
avec la quasi totalité des pierres, à part deux ou trois qui n’en ont pas besoin.
c’est de les purifier. Et une méthode ancestrale de purification, c’est l’eau,
l’eau dans laquelle parfois on rajoute un petit peu de sel.

Lilou : Il parait qu’il faut mettre la pierre d’abord dans un tissu, ensuite la mettre dans l’eau ? Au contact du gros sel ? Non ?

Gérard Cazals : Non, il vaut mieux éviter le contact avec le gros sel, qui est très corrosif.
L’eau est le moyen le plus universel de purification.
Il faut le faire régulièrement. Comme nous prenons une douche pour nous laver, pour nous purifier, quand on a des vibrations un peu difficiles, un peu tumultueuses, on a envie d’aller prendre une douche.

Lilou : On emmène nos pierres sous la douche.

Gérard Cazals : Voila, mais à l’eau froide. Il faut prendre des douches froides.
Parce qu’il faut éviter les chocs thermiques.

Lilou : C’est pas tiède ?

Gérard Cazals : Il vaut mieux qu’elle soit froide l’eau pour les pierres.

Lilou : Légèrement froide, je suppose pas glacial non plus.

Gérard Cazals : Voilà, à température ambiante.

Lilou : Alors les pierres-là, qu’est-ce que tu nous as emmené ?

Gérard Cazals : Nous avons ici une améthyste.
Gérard Cazals  - Améthyste d'UruguayL’améthyste, c’est un grand classique. Tout le monde connaît l’améthyste.

Lilou : Celle-là elle brille.

Gérard Cazals : Voilà. Elle est particulière, car elle vient d’Uruguay. De la région d’Artigas
C’est une région où il y a des améthystes fabuleuses, extrêmement brillantes et colorées.

Lilou : Brillante.

Gérard Cazals : Très belle.

Lilou : on peut la toucher ?

Gérard Cazals : Vas-y. Des plus belles améthystes.

Lilou : Quelles sont ses vertus ?

Gérard Cazals : L’améthyste a depuis la nuit des temps une fonction de purification.
Elle va apaiser les excès, c’est une pierre de tempérance. Pour ne pas se laisser emporter par nos pulsions, nos humeurs, nos désirs, c’est pourquoi d’ailleurs dans la religion catholique, les évèques portent une bague en améthyste traditionnellement.

Lilou : C’est un peu mieux en bague, car là c’est un peu lourd dans le sac-à-main.

Gérard Cazals : ça c’est fait pour être mise dans une pièce.
En bague – ça peut être en pendentif- effectivement, cette grosseur-là,
cela va être pour mettre dans une chambre, dans une salle de relaxation,
car c’est un retour au calme. C’est apaisant.

Lilou : Grandes, très très grandes

Gérard Cazals : Il peut y avoir de très grosses géodes, effectivement.
Si elle est très grosse, il ne faut pas la mettre trop près du lit quand même.
Parce qu’elle a quand même beaucoup d’énergie, même si elle est apaisante.

Lilou : Est-ce que si elle reste dans un même endroit (elle prend la poussière),
est-ce qu’elle risque de perdre sa valeur ?

Gérard Cazals : Elle va pas perdre, à condition d’en prendre soin, et surtout d’éviter de la mettre au soleil. L’améthyste n’est pas une pierre qui aime le soleil. Elel aime l’ombre, la pleine lune, la fraicheur. C’est une pierre de fraicheur, elle aime le froid. Elle n’aime pas la grosse chaleur.

Lilou : Alors, une prochaine pierre. Oh, ca c’est beau.

Gérard Cazals  - Chrysocolle

Gérard Cazals : La planète, la chrysocolle.
Quand vous regardez cette pierre, on dirait la planète en photo-satellite.
Elle contient tout : le vert, les forêts, le bleu des océans, le rouge de la terre.
C’est une pierre d’harmonie, une pierre riche en cuivre.
Donc si on a besoin de s’harmoniser avec quelqu’un, la chrysocolle sera la pierre
idéale. Et surtout en sphère, mise dans une pièce, elle va aider les gens qui vivent là,
qui travaillent dans ce bureau, à s’harmoniser, à vivre ensemble, à partager ce qu’ils
ont en commun.
Habituellement, on regarde ce qui nous différencie, c’est-à-dire les idées.
Avec la chrysocolle, si on regarde la chrysocolle, on va voir ce qui nous réunit.
C’est-à-dire on est tous sur la même planète,et on est tous constitué de la même chose.
On recherche tous la même chose.

Lilou : C’est vraiment l’aspect rond et poli comme ça ; vraiment ça a un côté fen-shui.
On se sent bien tout de suite. Il y a un côté très harmonisateur.

Gérard Cazals : C’est aussi l’énergie. La planète bien sûr, mais aussi l’énergie qui circule de façon sphérique, jamais en ligne droite, jamais comme ceci.
Donc quand on est en cercle, je dis souvent dans les conférences, si vous voulez faire une réunion de famille ou une réunion de travail, la première chose, vous prenez une table ronde, jamais une table avec des angles. Vous mettez au centre une sphère en chrysocolle. Vous serez surpris du résultat.
Vraiment surpris. Car si c’est une réunion que l’on peut prévoir un petit peu tumultueuse, imaginons une réunion politique, une réunion de travail. Quand il y a des avis différents.
Ou une réunion de famille pour une succession.

Lilou : On va peut-être en envoyer une au gouvernement.

Gérard Cazals : Peut-être, peut-être bien.
Voilà en tout cas pour la chrysocolle. Son enjeu, c’est de créer de l’harmonie. Elle porte en elle cette énergie et en particulier par l’intermédiaire du cuivre, qui va être l’agent actif.

Lilou : Est-ce que c’est vrai que certaines pierres aiment être caresser, comme la labradorite ou d’autres ?

Gérard Cazals : tout aime être caressé. Les êtres humains, les plantes, les animaux et les pierres aussi. Parce que cela veut dire qu’on transmet de l’amour. Et c’est l’ingrédient principal sur cette planète. Tout a besoin d’amour.

Lilou : Prochaine pierre.

Gérard Cazals : Voici une pierre de coeur qu’on appelle l’aphrodite, qui vient du Congo.
Gérard Cazals  - Aphrodite du CongoCette pierre sera idéale pour les gens qui ont perdu la fraicheur du coeur, qui ont été blessé, qui ont été décus, ils avaient des attentes et se sont sentis trahis. Donc cette pierre, c’est comme une douche fraiche à l’intérieur du coeur. C’est pour redonner cet élan, cette fraicheur du coeur. Qu’est-ce que c’est cette fraicheur du coeur ? C’est l’élan amoureux. Ca aussi c’est un ingrédient particulier dans la vie, absolument indispensable. Si on a perdu cet élan, alors on va sombrer dans la dépression. Voila pour l’élan du coeur.

Lilou : Très joli ce rose comme ça. C’est pas la même matière. On dirait presque du granit.

Gérard Cazals : Ca c’est la roche mère, là tu as les petits cristaux, la pierre elle-même, un peu nichée au coeur de la roche, s’est déposée sur la roche ces petits cristaux.
En pendentif par exemple … on l’a pas là. On peut la tailler en médaillon et la porter au niveau du coeur. Celui que tu as vu tout à l’heure, le petit pendentif. Ils ont découpé la roche, ils en ont fait un petit médaillon, que l’on va porter sur soi, comme un rappel : mon coeur a besoin de ça, de cette énergie-là.

Lilou : ça a un coût quand même. Un petit bout comme ça, par exemple, c’est une soixantaine d’euros.

Gérard Cazals : Ah peu près. 40 à 50 euros.

Lilou : C’est quand même un budget.

Gérard Cazals : Tout dépend de la rareté de la pierre.

Lilou : Ca se trouve où ce genre de pierre ?

Gérard Cazals : Au Congo. Il y en a également au Maroc, sous forme de calcite de roche. Mais principalement au Congo. Voilà, toutes les parties du monde sont représentées.

Lilou : Magnifique. Et la Terre, cela ne fait pas un peu bizarre de retirer cela à la Terre, quand on est amoureux de la Terre justement.

Gérard Cazals : Moi je le conçois plutôt que la Terre nous le donne. C’est comme les fleurs. On peut les regarder. C’est comme une offrande. C’est pour cela que l’on doit le recevoir avec beaucoup de respect, beaucoup de reconnaissance. Je n’ai pas l’idée que l’on vole quelque chose. Alors bien sûr, si on le fait pour une fonction mercantile, pour faire du profit, alors on vole quelque chose. Comme on peut voler le corps d’une femme ou au contraire recevoir ce qu’elle apporte. C’est pareil. C’est pareil avec les fleurs, c’est pareil avec les pierres. C’est la démarche qui compte.

Lilou : Alors la prochaine pierre, celle-ci, c’est étonnant.

Gérard Cazals : Celle-ci vient de République dominicaine. C’est un larimar.
Gérard Cazals  - LarimarC’est une pierre de paix. Le larimar, c’est ce qui répond à notre besoin d’être en paix, même au milieu de l’agitation du monde. Donc quand on se sent dans un état de stress, un peu comme une cocotte minute, c’est comme si on enlevait la soupape, cela va amener la rencontre avec la capacité que nous avons à être en paix. C’est ce que nous appelons la paix de l’Âme, la paix du coeur parfois. Ca aussi nous l’avons à l’intérieur de nous. Mais on se laisse emporter par le tourbillon. Le larimar va nous aider à rester en paix, à l’intérieur de nous.

Lilou : Magnifique. Quand on va aux Caraïbes, on voit qu’il y a plein de bijoux qui sont faits de cette manière-là. Des colliers, des bagues, des bracelets. Il y a de tout. Avec l’argent, c’est magnifique.
Alors celle-ci m’intéresse beaucoup. Qu’est-ce ?

Gérard Cazals : Alors celle-ci, c’est encore autre chose, de particulier.
Gérard Cazals  - fluorite
C’est une fluorite. La fluorite correspond à la clarté de l’esprit. Autrefois, on l’appelait la pierre du génie. Alors on a pas besoin de devenir des génies.  Mais on a besoin d’avoir l’esprit clair.

Lilou : C’est super pratique d’avoir l’esprit clair, car j’ai déjà remarqué que lorsqu’on a l’esprit clair, les choses se manifestent beaucoup plus rapidement. C’est un peu notre job d’ailleurs.

Gérard Cazals : On évite ce qui nous nuit. On attire, on reconnaît ce qui nous est favorable. C’est ce qu’on appelle discriminer. C’est la capacité de voir clair, de percevoir, d’exprimer les choses clairement. Donc nous avons besoin de clarté pour communiquer. Pour écrire un livre, j’ai eu 2 pierres qui m’ont aidé : la fluorite ….

Lilou : Je vous vois bien entouré de plein de pierres.

Gérard Cazals : …devant moi, et l’inspiration venait, la clarté venait. J’espère qu’il est clair. En général, les gens disent qu’il est clair. Donc cette pierre va nous aider. Elle va aider les intellectuels, les chercheurs, les gens qui ont besoin de s’exprimer clairement et toute personne qui a besoin d’être clair. C’est ce qu’on appelle le discernement.
Le discernement, c’est la clarté.

Lilou : Je viens d’interviewer Frédéric Lenoir qui en parle beaucoup du discernement.

Gérard Cazals : Le discernement, c’est avoir l’esprit clair.

Lilou : Et alors une petite dernière, celle-ci. Elle vient d’où ?

Gérard Cazals : Alors ça c’est le bouquet de la fin. Parce qu’en fait, il n’y a que ça à faire, c’est le lâcher-prise. Elle vient de Russie. (note de retranscription : une séraphinite ?)
Gérard Cazals  - séraphinite Lilou : les Russes allaient nous produire du lâcher-prise ? C’est bien !

Gérard Cazals : Ils ont cette ressource.

Lilou : c’est peut-être d’ailleurs pour ça.

Gérard Cazals : peut-être qu’ils en ont besoin, c’est vrai. On voit souvent que c’est un pays de contrôle.
Nous avons besoin aussi de lâcher-prise, d’avoir confiance en la vie. Parce qu’elle a tout à nous donner. Et à chaque fois que nous essayons de contrôler la vie, on s’aperçoit que ca ne marche pas. On a tout intérêt à se laisser prendre par la vie, à lâcher nos idées, à lâcher nos conceptions. Cette pierre va nous y aider. Voila.

Lilou : Elle aussi aime bien être caressée, il y a pas de soucis.

Gérard Cazals : Elle aime bien être caressée elle aussi, être portée, être choyée.

Lilou : Merci beaucoup de toutes ces découvertes. Je sais qu’il y a de nombreuses pierres. Combien de pierres ?

Gérard Cazals : C’est infini. Des espèces de minéraux, il y en a 4000. Mais disons, c’est comme les aliments, on a pas besoin de tout manger, on a pas besoin de connaitre toutes les plantes, toutes les fleurs. On va peut-être en avoir 2, 3 qui vont être des compagnes, peut-être une dizaine chez nous. Ca suffit.

Lilou : une toute petite dernière question : les personnes qui veulent développer leur médiumnité. C’est quelque chose de très actuel, on est tous de plus en plus intuitif. Quelle est la pierre absolument fantastique pour cela ?

Gérard Cazals : l’azurite. C’est la deuxième pierre que je citais lorsque j’ai écris mon livre. Comment percevoir, recevoir cette intuition, ce qui est au-delà du mental ? Et comment l’exprimer clairement. Donc l’azurite permet de recevoir, de voir à l’intérieur, de voir ce qui est invisible, ce qui est caché, et la fluorite, de l’exprimer clairement.

Lilou : Magnifique. Merci beaucoup Gérard.

Gérard Cazals : Merci Lilou. C’était un grand plaisir.

Lilou : A bientôt, on vous embrasse bien fort du salon zen de Paris.
Gros bisous à vous. A très bientôt. Gérard Cazals  - fin interview par Lilou Macé

Liens :
Lilou Macé
Lilou Macé TV
La télé de Lilou : www.lateledelilou.com
Chaine Youtube Lilou : https://www.youtube.com/channel/UCc6i7tMzrbBX7xUZiUVzlQA

Gérard Cazal
Boutique Cristal Essence : www.cristal-essence.com
Livre Se ressourcer avec les Pierres et les Cristaux
Gérard Cazals  - Livre mini Se ressourcer avec les pierres et les cristaux

Articles similaires

Articles les plus populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *